Loading...

Accueil » Actualités » Visite guidée : Darío de Regoyos y Valdés  » Le train qui passe  » 1902

Visite guidée : Darío de Regoyos y Valdés  » Le train qui passe  » 1902

Le Museu Carmen Thyssen Andorra vous propose cette semaine une nouvelle visite guidée d’une œuvre particulière de l’exposition “INFLUENCERS dans l’art. De Van Goyen au Pop Art”, que vous pourrez découvrir de chez vous.

Aujourd’hui, le Museu Carmen Thyssen Andorra vous invite à découvrir « Le passage d’un train », de l’artiste Darío de Regoyos y Valdés, qui fait partie de la collection Carmen Thyssen-Bornemisza.

 

Né à Ribadesella le 1er novembre 1857 et décédé à Barcelone le 29 octobre 1913, Darío de Regoyos i Valdés est l’un des plus grands représentants de l’art moderne et plus précisément de l’impressionnisme et du néo-impressionnisme en Espagne. Bien que son père ne cautionne pas l’idée que son fils suive une carrière artistique, le jeune Darío commence sa formation à l’Académie des Beaux-Arts de Madrid sous l’enseignement du grand paysagiste Carlos de Haes, pour ensuite continuer son apprentissage à Paris et enfin en Belgique. C’est alors qu’il découvre réellement les avant-gardes et fera parti de divers groupes indépendants comme L’Essors, puis ensuite Les Vingt, duquel il sera l’un des fondateurs.

C’est à ce moment-là que Regoyos développe un style et un langage propre allant à l’encontre des conventions académiques, à l’image de La Libre Esthétique, autre cercle artistique d’avant-garde belge duquel l’artiste était proche. Influencé par les plus grandes figures de l’art moderne français comme Paul Seurat, il s’inscrit d’abord dans le pointillisme avant de se tourner vers les paysages aux tonalités sombres, si caractéristiques du peintre.

En tant qu’artiste hostile au style officiel et habitué du Salon des Indépendants, il incarne rapidement le lien le plus direct entre les avant-gardes européennes et la peinture espagnole, devenant l’une des inspirations des jeunes générations de peintres qui formeront le fameux courant Moderniste.

Profondément attaché au Pays Basque, il y apprécie la lumière modérée qui laisse le champ libre aux variations des tons, ainsi qu’aux thèmes ferroviaires dont il fera un grand nombre de représentations. De Regoyos inclut le mouvement dans ses œuvres, notamment à travers le travail du nuage de fumé laissé par les trains au départ, illustrant un quotidien dans lequel nature et modernité se côtoient.

  • © 2020 - Museu Carmen Thyssen Andorra
  • Av. Carlemany, 37 - AD700 Escaldes-Engordany
  • Principat d'Andorra
  • Emplacement

Disseny web: Qucut Produccions + Marc Julià Disseny gràfic: Laura López Martí