Loading...

Accueil » Actualités » Visite guidée : Josep de Togores « Vallée de l’Artuby », c.1924

Visite guidée : Josep de Togores « Vallée de l’Artuby », c.1924

Le Museu Carmen Thyssen Andorra vous propose cette semaine une nouvelle visite guidée de l’exposition « INFLUENCERS dans l’art. De Van Goyen au Pop Art ».

Aujourd’hui, nous vous invitons à découvrir « Vallée de l’Artuby », c. 1924, de l’artiste Josep de Togores, une œuvre qui fait partie de la collection Carmen Thyssen-Bornemisza que vous pourrez découvrir de chez vous.

Provenant d’une famille aisée et intellectuelle, Josep de Togores développe rapidement une grande sensibilité pour le dessin et la peinture. Sourd dès ses treize ans suite à une méningite, il commence sa formation artistique avec le maître Joan Llaverias et aura postérieurement l’occasion de voyager à Paris grâce à une bourse de la Mairie de Barcelone.

Les séjours successifs à Paris permettront à Togores d’entrer en contacte avec le travail de Paul Cézanne, chose qui le poussera à commencer son étape impressionniste en combinant la peinture à la critique artistique. Le Noucentisme catalan influencera aussi la peinture de Togores qui s’éloignera peu à peu des techniques impressionnistes, pour donner plus d’attention à la ligne, aux volumes et à la matérialité des objets.

Bien que les expériences de Togores, qui promeuvent un certain désenchantement du paysage, n’aient pas été totalement comprises en Catalogne puisqu’il s’éloigne de la tradition paysagère rurale, sa relation avec des artistes tels que Georges Braque, Modigliani, Aristide Maillol, Max Jacob ou Picasso, marquera la carrière de Togores, qui cherchera dès lors sa propre voie artistique en explorant plusieurs styles comme le cubisme, la nouvelle objectivité allemande ou encore le courant de la plasticité italienne.

Il est nécessaire de contextualiser l’œuvre « Vallée de l’Artuby » comme étant l’antithèse du pleinairisme, et correspond à la série de paysages de la région française du Var, où Togores reflète une période difficile de sa vie.

Il est question ici d’une peinture qui, malgré son apparence arbitraire, a bien été étudiée par l’artiste, qui compose les paysages comme une structure aux racines cubistes comprenant deux diagonales croisées. Dans l’œuvre, les couleurs ne cherchent pas à être fidèles à la réalité, l’artiste utilise une gamme subtile allant du gris au vert, obligeant le spectateur à se déplacer avec fluidité entre les formes du paysage.

  • © 2020 - Museu Carmen Thyssen Andorra
  • Av. Carlemany, 37 - AD700 Escaldes-Engordany
  • Principat d'Andorra
  • Emplacement

Disseny web: Qucut Produccions + Marc Julià Disseny gràfic: Laura López Martí